ROMAGNE-SOUS-MONTFAUCON

ME03 Cimetière militaire et mémorial américain « Meuse-Argonne American Cemetery and Memorial »

Romagne-ME03-01

Implanté à l’est du village de Romagne-sous-Montfaucon, le plan du cimetière américain Meuse-Argonne s’apparente à une gigantesque urne funéraire renversée. Des haies et un mur le clôturent. Les deux entrées possèdent  des portes monumentales surmontées d’un aigle. Tracée entre les deux versants de la colline, une large allée, orientée est-ouest, bordée de hêtres s’ouvre sur un grand bassin circulaire ornée d’une fontaine. Sur l’eau, flottent cinquante et un nénuphars représentant symboliquement les 50 Etats de l’union et le district de Columbia, Washington. Les 14 246 sépultures qui se répartissent en huit sections rectangulaires sur le versant nord de la colline, sur plus de 51 hectares, en font la plus grande nécropole américaine d’Europe. Les haies de tilleuls qui séparent les sections structurent l’immensité du cimetière. Ces tombes sont principalement celles d’Américains « killed in action », la plupart militaires, parmi lesquels se trouvent des Indiens Choctaw d’Oklahoma.

On trouve également 18 civils parmi lesquels des volontaires engagés pour certains avant 1917 : un Mexicain, mascotte d’une division américaine, un Anglais membre de l’American Red Cross ainsi que quatre infirmières de l’Army Nurse Corps, ainsi que la tombe de Victor E. Chapman, premier aviateur américain tué au combat dans l’escadrille Lafayette. S’y trouvent aussi trois enfants, deux femmes, trois aumôniers. Les 486 soldats inconnus sont inhumés dans des sépultures individuelles, fait représentatif du traitement de la mort des Américains. Chaque corps a sa propre stèle de marbre de Carrare blanc surmontée d’une croix latine ou d’une étoile de David pour les sépultures israélites. Au sommet du versant, au nord du cimetière se trouve la maison d’accueil.

A l’opposé, entre les deux mâts portant le drapeau américain, se dresse le mémorial, œuvre des architectes new-yorkais York et Sawyer. De style roman, il se compose d’une chapelle flanquée de deux loggias. Le linteau de la chapelle porte ces mots: « Ils reposent dans un sommeil sacré ». Un bas-relief sur le tympan du portail représente des allégories de la Douleur et du Souvenir. De part et d’autre de l’entrée, des têtes de soldats américains sont sculptées sur les chapiteaux des colonnes. A l’intérieur de la chapelle, derrière l’hôtel en marbre surélevé de quelques marches, sont disposés en arc de cercle les drapeaux des nations alliées. Les vitraux présentent les insignes des unités de l’Armée. Le long des loggias situées de part et d’autre de la chapelle, figurent les noms des hauts-lieux des combats américains de la région, au-dessus des arches. Des plaques en pierre composent le Mur des Disparus, sur lequel sont inscrits les noms de 954 soldats dont les corps n’ont pas été retrouvés ou identifiés. Sur un panneau de la loggia ouest est gravée une carte de l’offensive Meuse-Argonne.

Romagne-ME03-02

Dès les premiers jours de septembre 1914, les Allemands occupent la butte de Montfaucon, excellent observatoire sur le pays avoisinant. Ce n’est qu’au cours de l’offensive Meuse-Argonne que le village est reconquis par les troupes du général Pershing le 27 septembre 1918. Cunel et Romagne ainsi que les défenses environnantes sont disputés avec acharnement pendant quatre jours faisant de nombreux morts.

Au lendemain de la guerre, le creusement des tranchées et les explosions ont rendu la zone impropre à l’agriculture. L’Etat se porte alors acquéreur de ces territoires qualifiés de « zone rouge » conformément aux lois des 17 avril 1919 et 24 avril 1923, dont la dernière loi destine certaines zones dégradées au développement du couvert forestier. La campagne de reboisement qui se déroule de 1929 à 1934 permet ainsi de garder les empreintes de la guerre bien visibles.

Romagne-ME03-03

Le cimetière américain Meuse-Argonne est ouvert dès le 14 octobre 1918 à l’issue de l’offensive éponyme, par l’American Graves Registration Service. Son plan original est celui qui a été approuvé par le général Pershing. En 1922, les corps des cimetières temporaires de la région mais aussi des Vosges, d’Allemagne occupée et de Russie y sont regroupés. La gestion et l’administration du cimetière sont léguées à l’American Battle Monument Commission (ABMC) en 1934, qui crée un parc arboré et paysagé sur le site et érige le mémorial sur le secteur historique dit de « La Tranchée de la Mamelle ». Ce cimetière est inauguré lors du Memorial Day le 30 mai 1937 à l’occasion du vingtième anniversaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis, en présence du général Pershing et du général Rivière, gouverneur général de Verdun, du préfet et de plusieurs députés.

Dans cet espace qui s’étend de Montfaucon d’Argonne à Romagne-sous-Montfaucon, les visiteurs-pèlerins sont nombreux à venir chaque année, notamment lors du Memorial Day qui a lieu le dernier week-end de mai ou encore lors de la cérémonie du soldat inconnu américain, organisée par le Souvenir Français à la Toussaint. Chaque jour, dans le cimetière américain Meuse-Argonne, le carillon ponctue la journée d’airs traditionnels (la Marche Funèbre de F. Chopin et la Battle Hymne of Republic) qui résonnent dans ce lieu. Des visites guidées à visée pédagogique sont organisées pour les scolaires. De nombreux projets de valorisation du site (table d’orientation, panneaux d’information, circuits mémoriels…)  sont actuellement à l’étude.


Caractéristiques :

Pays
France
Région
Grand Est
Département
Meuse
Nationalités
Allemagne, Etats-Unis, France
Position
lat : 49.271791, lng : 5.1326599000000215
voir sur google maps

Partagez