MONDEMENT-MONTGIVROUX

MA05 Cimetière communal français & chapelle française de Mondement-Montgivroux

Le site de Mondement est situé au sud des marais de Saint-Gond, sur une crête surplombant la plaine de Champagne à 180 mètres d’altitude.

Mondement-MA05-01

Le cimetière communal de Mondement est implanté autour de l’église. Au fond de ce cimetière, se trouve une tombe commune rassemblant les dépouilles de 9 soldats (tombe représentative des unités engagées dans la bataille) et quatre plaques commémoratives. Dans l’église figure sur une paroi, un plan de situation des tombes provisoires dispersées sur le site,  tracé au crayon à encre le 29 octobre 1914. Ce dessin fait par un officier subalterne du 77e régiment précise les lieux où les soldats ont été inhumés après la bataille, dessin effectué le lendemain des combats. Il ynota les noms des disparus. C’est pourquoi figure également un tableau récapitulatif du nombre des tombes françaises et allemandes, rendant compte de l’importance des pertes. Le monument de Mondement est situé à proximité et au sud-est du cimetière. Le château, théâtre des combats au sein du village, se situe non loin du monument, plus au sud et légèrement en contre-bas. Un parking et des panneaux explicatifs accompagnent le visiteur dans la lecture des événements et du paysage.

Le village de Mondement est un lieu emblématique et central de la première bataille de la Marne qui se déroula du 6 au 12 septembre 1914, notamment le château éponyme enjeu d’une lutte intense le 9 septembre. Le bien est représentatif du traitement des corps au début du conflit : par son dessin et la présence de la tombe commune située dans le cimetière. Celle-ci rend hommage à 9 soldats tombés le 9 septembre 1914 autour du site : 5 étaient incorporés au 77e Régiment d’Infanterie, 3 au 3e régiment de Zouaves et un au 2e Tirailleurs Algériens.

Mondement-MA05-02

La toute première cérémonie commémorant la victoire de la bataille de la Marne eut lieu à Mondement, avant même la fin de la guerre, le 6 septembre 1917 et fut présidée par Raymond Poincaré, le président de la République de l’époque. Pour le cinquantenaire de la bataille, le 9 septembre 1964, 2 plaques sont posées de part et d’autre de la tombe collective :

  • Une plaque rend hommage aux combattants du 77ème RI de Cholet
  • Une plaque symbolise la réconciliation dans le recueillement entre les adversaires d’hier (77°RI de Cholet et 164° IR du Hanovre). Ce lieu mémoriel devient (avec Reims) représentatif du rapprochement entre les deux pays.

Une cérémonie a lieu chaque année le  premier dimanche de septembre. Cette commémoration est imprégnée d’une forte dimension internationale associant un bon nombre de pays : Allemagne, Grande-Bretagne, Pologne, Russie, Nouvelle-Zélande, Australie etc… Le protocole de cérémonie se déroule autour des 3 lieux : le monument, le cimetière, le mur d’enceinte face au château. Les cérémonies du 90e anniversaire de la première bataille de la Marne en septembre 2004 en présence de la brigade franco-allemande. Le 12 septembre 2014, les cérémonies du centenaire de la première bataille de la Marne  se sont déroulées sous la présidence de Manuel Valls, Premier ministre français et la participation exceptionnelle de 1600 enfants des collèges et écoles de la Marne ainsi que des lycéens allemands. D’accès libre, le cimetière et le monument font l’objet d’une importante fréquentation tout au long de l’année.

Maurice Maréchal, violoncelliste français, a combattu dans les environs et a relaté son quotidien pendant la guerre dans des carnets intimes entre 1914 et 1919. René Rousseau-Decelle, peintre français, a représenté en 1917 un tableau de la bataille de Mondement.


Caractéristiques :

Pays
France
Région
Grand Est
Département
Marne
Nationalités
Algérie, France, Maroc, Tunisie
Position
lat : 48.786085106110896, lng : 3.775649070739746
voir sur google maps

Partagez